Actualité

Evaluer et protéger la biodiversité en Touraine Quels enjeux ? Quelles actions ?

Date(s)

le 13 février 2020

de 18h00 à 20h00
Lieu(x)
Centre de Vie sociale André Malraux
1 place André Malraux
37540 Saint Cyr Sur Loire

Présentée par Guy MONNIAUX

En tant que bénévole au sein du Conservatoire d'Espaces Naturels de la région Centre – Val-de-Loire (CEN-CVL), j'assure le rôle de conservateur bénévole, en étroite collaboration avec les équipes permanentes du Conservatoire, sur deux sites naturels préservés :

  • Les Prés de la Limite sur les communes de SaintGeorges-sur-Cher (41) et Francueil (37)
  • La Moutonnerie au Bocage du Véron, sur la commune de SaintGermain-sur-Vienne (37)

Ainsi cette conférence s'appuiera en grande partie sur mon expérience personnelle dans le suivi et la préservation de la biodiversité de ces deux espaces naturels préservés, sans négliger pour autant les autres voies d'actions à toutes les échelles envisageables, du particulier motivé par cette protection jusqu'aux organisations de toutes sortes et de toutes tailles qui interviennent : quels sont les enjeux, id est pourquoi est-ce important de préserver cette biodiversité ? Et quelles sont les voies d'actions, multiples selon les échelles considérées ?
Cette conférence trouvera un prolongement concret, sous la forme d'un Atelier de Thélème extra muros, qui consistera à appréhender sur le terrain différentes facettes de cette biodiversité et des problèmes liés à cette protection. Le site naturel préservé de la Moutonnerie au Bocage du Véron servira de cadre pour cet atelier, qui se déroulera le lundi 23 mars 2020, entre 14h00 et 17h00. Renseignements sur le site de l’UTL, rubrique ateliers et inscriptions auprès du secrétariat de l’UTL

Guy MONNIAUX est un ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de la rue d'Ulm à Paris, Agrégé des Sciences de la Vie et de la Terre, professeur honoraire de Chaire Supérieure en Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles, ancien membre des jurys de Capes et d'Agrégation en Biologie-Géologie. Au cours de ma carrière je me suis intéressé plus particulièrement aux approches physiologiques et génétiques pour comprendre le fonctionnement des êtres vivants, notamment mais pas exclusivement chez les végétaux supérieurs.

Dorénavant, je me préoccupe davantage de la protection de la Nature et notamment de l'évaluation et de la protection de la biodiversité, gage de la richesse vivante de nos écosystèmes "naturels" et de nos agroécosystèmes, en agissant concrètement dans ce contexte.