Actualité

Carbone, climat, énergie, pollution

Date(s)

le 19 mars 2019

de 18h00 à 20h00
Lieu(x)
Amphi Beaumont
Bâtiment D
Site du Plat d’Etain

Carbone, climat, énergie, pollution

Présentée par

François GERVAIS

Parmi 10 000 molécules d'air, principalement oxygène et azote, on compte seulement 4 molécules de gaz carbonique, CO2. Leur nombre est passé de 3 à 4 en 150 ans. Bien que faible, ce supplément de 0,01 % attribuable à la combustion de charbon, pétrole, gaz, bénéficie grandement par photosynthèse à la croissance de la végétation qui en manquait, à la biomasse, aux plantes nutritives en favorisant un meilleur rendement des récoltes. Le bénéfice pour l'humanité a déjà dépassé 3000 milliards d'euros. Le climat change tous les 30 ans comme le mesurent plusieurs sentinelles : banquises, niveau des océans, température. La fraction de réchauffement liée aux activités humaines apparaît inférieure à la variabilité naturelle.

Une évolution de la signature du CO2 dans l'infrarouge reste ainsi difficilement perceptible. Les plus récents travaux publiés sur la sensibilité climatique confirment, questionnant les fondements de l'alarmisme de modèles de climat virtuel et renvoyant un message plutôt rassurant dans un contexte anxiogène. Ces modèles ont hâté l'implantation dans l'urgence d'énergies intermittentes : le solaire photovoltaïque principalement importé de Chine, et l’éolien importé d’Allemagne. Ces technologies renchérissent paradoxalement le prix de l'électricité. Resterait aussi à démontrer qu’elles assurent un retour énergétique supérieur à l’investissement énergétique.

Présentation du conférencier

François Gervais est Professeur émérite au Département de Physique de la Faculté des Sciences & Techniques de l'Université de Tours. Il est Vice-président de Centre.Sciences, Centre de diffusion de la culture scientifique en Région Centre-Val de Loire. Il a été expert reviewer du dernier rapport AR5 du Groupe d'expert intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). De 2005 à 2011, il était conseiller scientifique du Pôle de compétitivité S2E2, Sciences & systèmes de l'énergie électrique. De 1996 à 2012, il était Directeur d'un laboratoire qui a été labellisé UMR CNRS 6157, et qui a développé des recherches intéressant entre autres l'efficacité énergétique. Il est auteur de 236 publications dans des revues internationales à comité de lecture et de 6 livres. Il est lauréat de la médaille de bronze du CNRS et du Prix Yvan Peyches de l'Académie des Sciences.