Actualité

« Comprendre et prévenir la souffrance au travail »

Date(s)

le 21 mai 2019

18 heures

Conférence exceptionnellement ouverte à tous et gratuite pour les non-adhérents

Lieu(x)
Amphi Beaumont – Bâtiment D
Site du Plat d’Etain

Philippe COLOMBAT

La souffrance au travail est un sujet de plus en plus d'actualité, tant au niveau du ministère des solidarités et de la santé, du ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social que des médias.

A quelle réalité cela correspond-il?

Quelles en sont les causes principales? Sera notamment évoqué le rôle essentiel du management et de l'organisation dans la survenue de la souffrance au travail

Avant le débat avec la salle, la conférence se terminera sur les recommandations sur la prévention, le dépistage et la prise en charge de l'épuisement professionnel.
 

Philippe COLOMBAT

Professeur en Hématologie au CHU de TOURS.

Chercheur en psychologie du travail et des organisations à l'université de Tours, membre du laboratoire QUALIPSY

Responsable de la commission "démarche participative et organisation des soins de support de l'Association Francophone des Soins Oncologiques de Support

Coresponsable du master 2 "Santé et qualité de vie au travail à l'IAE de Tours

Président de l'observatoire national de la qualité de vie au travail des professionnels de santé

En tant que jeune responsable de service en Hématologie, le constat de la souffrance des soignants m'a conduit au début des années 90 à créer une association, le Groupe de Réflexion sur l'Accompagnement et les soins palliatifs en Hématologie (GRASPH, devenu actuellement l'Association Francophone des Soins Oncologiques de Support, AFSOS) et à proposer un modèle organisationnel, la démarche participative, qui repose sur la création de 4 types d'espaces d'échanges et sur la démarche projet. Après avoir rendu ce modèle obligatoire pour la prise en charge des patients en soins palliatifs dans tous les services de soins et en EHPAD, nous avons montré son impact sur la qualité de vie au travail des soignants et plus récemment sur la qualité de prise en charge des patients.