Actualité

L’animal au Moyen Âge : panorama d’Orient et d’Occident

Date(s)

le 9 juin 2020

de 18h00 à 20h00
Lieu(x)
Amphithéâtre Beaumont
Tours

Présentée par François-Olivier TOUATI

De l’éléphant de Charlemagne, au cochon de Saint Antoine, à Saint François prêchant aux oiseaux, ou Saint Hubert et son cerf, en passant par le Roman de Renart, les images et les mythes abondent pour attester l’omniprésence animale dans les sociétés médiévales. En étroite proximité, dangereuse ou domestique, avec les hommes, la faune forme autant un réservoir essentiel à leur survie et à leur développement matériel, qu’elle nourrit un imaginaire foisonnant décliné selon de multiples sens, religieux, amoureux (et même pornographique !), moral, symbolique, littéral ou encore, plus prosaïquement, médical et culinaire. S’autorisant quelques excursus vers l’Orient, l’exploration proposée abordera ces diverses facettes : tour à tour économiques, culturelles, affectives, projetant des idées et des valeurs qui disent aussi et d’abord la place de l’humanité dans l’univers. Ecolo-médiéval, cultivant la nostalgie d’un monde que nous avons perdu…
 

François-Olivier Touati est professeur à l’Université de Tours, doyen de la Faculté des Arts et Sciences humaines. Membre de l’Équipe Monde Arabe et Méditerranée (EMAM-Citeres), spécialiste d’histoire de la médecine et des hôpitaux au Moyen Âge, ses travaux, couronnés par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, portent sur les échanges entre Orient et Occident mais aussi sur l’historiographie et l’épistémologie contemporaines. Il a notamment publié :

Yves de Chartres (1040-1115), aux origines de la révolution hospitalière médiévale, Paris, Les Indes savantes, 2017, 90 p.

Vocabulaire historique du Moyen Âge (Occident, Byzance, Islam), Paris, Les Indes savantes, 2016, 6e éd.

Marc Bloch et l’Angleterre, Paris, La Boutique de l’Histoire, 2007, 304 p.

Maladie et société au Moyen Âge. La lèpre, les lépreux et les léproseries dans la province ecclésiastique de Sens jusqu'au milieu du XIVe siècle, Bruxelles, De Boeck Université (Bibliothèque du Moyen Âge, 11), 1998, 866 p.