Actualité

Radars et sonars, comment ça marche ?

Date(s)

le 11 février 2020

de 18h00 à 20h00
Lieu(x)
Amphithéâtre Beaumont Tours

Présentée par Léandre POURCELOT

Ces dispositifs ont pour objectifs de voir et d’entendre mieux qu’avec l’œil ou l’oreille, de pénétrer dans des milieux opaques ou non éclairés, de caractériser les « cibles »: vitesse, position, géométrie, et en définitive de fournir des informations utiles pour la surveillance, le contrôle et le diagnostic. Le principe est basé sur la réflexion d’une onde au niveau de la ou des cibles étudiées afin de réaliser une cartographie ou de mesurer la vitesse par effet Doppler.

Les appareils ont pour noms les radars de la police, les radars tronçons, les radars embarqués dans des voitures ou dans les avions, les radars pour la navigation aérienne, les radars météo : ils utilisent des ondes électromagnétiques. Les sons ou les ultrasons sont utilisés pour l’exploration du corps humain (échographe-Doppler) et pour l’exploration sous-marine (sonars des pêcheurs ou de la marine).

Certains dispositifs particuliers sont à noter, au niveau des aéroports ou en météorologie, comme le SODAR (SOnic Detection And Ranging) pour caractériser le vent et le brouillard, ou le LIDAR (LIght Detection And Ranging ) pour étudier les aérosols et les écoulements aériens.

N’oublions pas que les chauves-souris et les mammifères marins utilisent très efficacement l’écholocation pour détecter des proies, se déplacer et communiquer

Exemples d’application et film seront présentés.

 

Léandre Pourcelot est franc-comtois, né dans une famille de paysans de montagne de dix enfants. Il est ingénieur INSA et médecin, professeur émérite. Il a mis au point le premier appareil à effet Doppler pour la médecine, dirigé un service d’imagerie au CHU de Tours et coordonné plusieurs équipes de recherche ainsi qu’un Groupement d’Intérêt Public. Avec son équipe de biophysique il a développé les premiers échographes-Doppler à balayage électronique dont certains ont servi à la surveillance cardiovasculaire des astronautes (stations orbitales Saliout 7, MIR et navette américaine). Depuis 1968, il a également participé à la création de plusieurs entreprises. Retraité, il participe à la gestion de deux fondations de recherche sur le cerveau. Vice-président de l’Académie des sciences, arts et belles-lettres de Touraine, il est souvent sollicité pour donner des conférences.

Plus d’informations ? https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9andre_Pourcelot