Actualité

Le génie des fourmis

Date(s)

le 11 décembre 2018

18h30
Lieu(x)

Salle Senghor 1 bis rue de la Préfecture Tours

Présentée par

Joël MEUNIER
 

Que ce soit par l’organisation complexe de la colonie, le travail redoutablement efficace des ouvrières ou la capacité à tirer avantage des ressources qui les entourent : tout porte à croire que le génie des fourmis est sans limite. Cette présentation aura pour but de dévoiler l’exceptionnel mode de vie de ces insectes au travers d’une multitude d’exemples de fourmis européennes et exotiques. Plusieurs aspects caractéristiques de ces sociétés seront abordés, tels que la diversité architecturale et les propriétés de leurs nids, l’organisation précise des tâches au sein de la colonie, l’existence d’une « police » limitant le comportement égoïste de certains individus ou encore la mise en place d’une agriculture particulièrement complexe.

Par cette approche, le public aura les clés pour mieux apprécier le génie de ces insectes, comprendre leur rôle moteur dans le maintien de la biodiversité et juger la valeur des parallèles souvent mis en avant entre les sociétés de fourmis et les sociétés humaines.

Présentation du conférencier.

Joël Meunier est chargé de recherche au CNRS et chercheur à l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (IRBI) de l’université de Tours. Il a fait sa thèse de doctorat à l’université de Lausanne (Suisse) où il a travaillé sur la résolution des conflits sociaux chez les fourmis, puis il a effectué ses recherches postdoctorales à l’université de Bâle (Suisse) et de Mayence (Allemagne) sur les interactions sociales au sein des familles d’insectes.

Les travaux de recherche de Joël Meunier visent à mieux comprendre la diversité des formes de vie sociale chez les insectes, la nature et le fonctionnement des comportements sociaux et plus généralement, comment la vie sociale a pu évoluer malgré des coûts majeurs liés à l’émergence de conflits sociaux et du risque accru de transmission de pathogènes