Actualité

La Vie en microgravité

Date(s)

le 10 octobre 2019

de 18h00 à 20h00
Lieu(x)
Centre de Vie sociale André Malraux
1 place André Malraux
Saint Cyr Sur Loire

Présentée par Olivier PICHON

Depuis le vol de Gagarine, le 12 avril 1961, plus de 500 astronautes ont participé à des vols habités à bord des différents véhicules spatiaux, allant des capsules Gemini à la station spatiale internationale ISS. La durée de séjour en continu en microgravité (apesanteur) va d’une heure à 437 jours (Valeri Poliakov 1994).

La microgravité est une situation à risque pour l’organisme humain (mal de l’espace, désadaptation cardio-vasculaire, perte de masse musculaire, ostéoporose, irradiation, confinement…). Après une première phase d’étude des effets de la microgravité sur l’homme, au début des vols habités, les travaux scientifiques ont ensuite évolué vers la médecine spatiale et la mise au point de contre-mesures.

Les équipes tourangelles ont participé à une dizaine de vols spatiaux depuis le vol franco-soviétique de 1982 avec JL Chrétien à bord de la station Saliout 7, avec pour objectif essentiel la surveillance du système cardiovasculaire et de l’os chez les astronautes. Ces études ont nécessité le développement, en coopération avec les agences spatiales et les industriels, d’appareils à ultrasons utilisables à bord des véhicules spatiaux (plusieurs premières mondiales). Ils ont donné lieu, par ailleurs, à un transfert de technologie avec la création de plusieurs entreprises.

Léandre Pourcelot est franc-comtois, né dans une famille de paysans de montagne de dix enfants. Il est ingénieur INSA et médecin, professeur émérite. Il a mis au point le premier appareil à effet Doppler pour la médecine, dirigé un service d’imagerie au CHU de Tours et coordonné plusieurs équipes de recherche ainsi qu’un Groupement d’Intérêt Public. Avec son équipe de biophysique il a développé les premiers échographe-Doppler à balayage électronique dont certains ont servi à la surveillance cardiovasculaire des astronautes (stations orbitales Saliout 7, MIR et navette américaine). Depuis 1968, il a également participé à la création de plusieurs entreprises. Retraité, il participe à la gestion de deux fondations de recherche sur le cerveau. Vice-président de l’Académie des sciences, arts et belles-lettres de Touraine, il est souvent sollicité pour donner des conférences.

Plus d’informations ? https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9andre_Pourcelot